Zophren 4 mg, comprimé pelliculé

  

Ondansétron

Laboratoire: GlaxoSmithKline | Mise à jour ANSM: 23/09/2013 |  Les notices de médicaments français

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament.

Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez toute autre question, si vous avez un doute, demandez plus d'information à votre médecin ou à votre pharmacien.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez jamais à quelqu'un d'autre, même en cas de symptômes identiques, cela pourrait lui être nocif.

Si l'un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

QU'EST-CE QUE Zophren 4 mg, comprimé pelliculé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?


Classe pharmacothérapeutique

ANTAGONISTE DE LA SEROTONINE
(A : appareil digestif et métabolisme)

Indications thérapeutiques

Ce médicament est indiqué dans la prévention et le traitement des nausées et des vomissements.
Ce médicament est réservé à l'adulte et à l'enfant à partir de 6 ans.




QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER Zophren 4 mg, comprimé pelliculé ?


Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

Contre-indications

Ne prenez jamais Zophren 4 mg, comprimé pelliculé:
- si vous êtes allergique (hypersensible) à l’ondansétron ou à l’un des autres composants contenu dans ZOPHREN 4 mg, comprimé pelliculé.

La prise de comprimé est contre-indiquée chez l'enfant avant 6 ans car elle peut entraîner une fausse route.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec Zophren 4 mg, comprimé pelliculé:

- si vous avez déjà eu des problèmes cardiaques ou si vous souffrez de problèmes cardiaques,

                - signaler à votre médecin que vous prenez du Zophren avant toute autre prescription (d’autres médicaments peuvent agir sur le cœur).

                - prévenir immédiatement un médecin en cas de douleurs thoraciques, de syncopes ou de troubles du rythme cardiaque.

- si votre analyse de sang présente des anomalies concernant le taux de potassium, de sodium et de magnésium (déséquilibre électrolytique),

- si vous souffrez de symptômes respiratoires ; ils peuvent être les signes précoces d’une allergie (hypersensibilité),

- si vous avez des antécédents d’allergie à un autre médicament de la même classe. Vous devez prendre en compte le risque d’allergie avec ce médicament,

- si vous souffrez d’insuffisance hépatique modérée ou sévère (défaillance des fonctions du foie),

- si vous souffrez de constipation sévère et prolongée.

L’utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit en lactase de Lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares).

Interactions avec d'autres médicaments

Prise ou utilisation d'autres médicaments
Prévenez votre médecin :

- Si vous prenez d'autres médicaments pouvant entraîner des anomalies de l'électrocardiogramme (EGC) et/ou un déséquilibre électrolytique.

- Si vous prenez des médicaments anticancéreux (en particulier les anthracyclines ou le trastuzumab),

- Si vous prenez des médicaments pour traiter les infections (comme l'érythromycine ou le kétoconazole),

- Si vous prenez des médicaments anti-arythmiques (comme l’amiodarone) ou bêta bloquants (comme l'aténolol ou le timolol) pour traiter des troubles du rythme cardiaque.

- Si vous prenez des médicaments pour traiter la dépression ou l’anxiété appelés inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) ou inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSNa).

- Si vous prenez du tramadol, un médicament utilisé pour traiter les fortes douleurs.

- Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Interactions avec les aliments et les boissons

Sans objet.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse et allaitement
Il est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse.
Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez votre médecin car lui seul peut juger de la nécessité de le poursuivre.
En cas d'allaitement ou de désir d'allaitement, l'utilisation de ce médicament est déconseillée, compte tenu de son passage dans le lait maternel.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines
ZOPHREN peut entraîner des effets indésirables pouvant diminuer votre capacité de conduite.
Ne conduisez pas si des effets indésirables diminuant votre capacité de conduite apparaissent ou persistent.

Liste des excipients à effet notoire

Ce médicament contient du lactose.




COMMENT PRENDRE Zophren 4 mg, comprimé pelliculé ?


Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie
Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

La dose habituellement recommandée est de :
- Chez l’adulte : 2 à 4 comprimés par jour
- Chez l’enfant à partir de 6 ans : se conformer à l’ordonnance du médecin.

Chez l’enfant de moins de 6 ans, la forme comprimé n’est pas adaptée en raison du risque de fausse route.

Mode et voie d'administration
Voie orale.

Durée du traitement
1 à 5 jours.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez pris plus de ZOPHREN 4 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû : contactez votre médecin.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous avez oublié de prendre ZOPHREN 4 mg, comprimé pelliculé :
Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Risque de syndrome de sevrage

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.



QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?


Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, ZOPHREN 4 mg, comprimé pelliculé est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

- maux de têtes, bouffées de chaleur, hoquets,

- anomalies biologiques hépatiques,

- constipation pouvant dans de rares cas se compliquer d’occlusion intestinale en particulier chez certains patients avec des facteurs de risque associés (prise de médicaments ralentisseurs du transit, antécédent de chirurgie digestive),

- baisse de la pression artérielle, douleurs au niveau du thorax, troubles du rythme cardiaque (pouvant entraîner une perte soudaine de connaissance) et bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque),

- mouvements anormaux des yeux, raideur anormale des muscles et tremblements, convulsions,

- réactions allergiques immédiates, quelquefois sévères,

- troubles visuels transitoires, voire de très rares cas de cécité transitoire ont été décrits.

Déclaration des effets secondaires
Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.ansm.sante.fr. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.



COMMENT CONSERVER Zophren 4 mg, comprimé pelliculé ?


Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Ne pas utiliser Zophren 4 mg, comprimé pelliculé après la date de péremption mentionnée sur la boîte.

Conditions de conservation

A conserver à une température ne dépassant pas à 25°C. A conserver dans l’emballage d’origine à l'abri de la lumière.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout-à-l'égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu'il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l'environnement.



INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES


Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient Zophren 4 mg, comprimé pelliculé ?

La substance active est:

Chlorhydrate d'ondansétron dihydraté ................................................................... 5,00 mg
Quantité correspondant à ondansétron base ............................................................ 4,00 mg
Pour un comprimé pelliculé.

Les autres composants sont:

Lactose, cellulose microcristalline, amidon de maïs prégélatinisé, stéarate de magnésium.
Pelliculage : Hypromellose, dioxyde de titane (E171), oxyde de fer jaune (E172).

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que Zophren 4 mg, comprimé pelliculé et contenu de l'emballage extérieur ?
Boîte de 2, 3, 4, 6, 10, 15, 30 ou 100.
Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.